Histoire du Feu d'artifice traditionnel de Monteux

Découvrez le feux d’artifice traditionnel de Monteux et son histoire : du logo de la ville à l'implantation historique des usines Ruggieri.

Les plus attentifs d’entre nous auront constaté que le logo de la ville de Monteux représente un feu d’artifice. L’entreprise Ruggieri  était même, au milieu du XX e siècle, le plus gros employeur de la ville, Il y a eu jusqu'à cinq usines de pyrotechnie. Bien plus qu’un feu mais tout un symbole. Je vais vous raconter en quelques mots, l’histoire de la pyrotechnie à Monteux.

Cette aventure débute au XIXe siècle où Calixte Aulagne, menuisier ébéniste, né et décédé à Monteux (1819-1906) fut le pionnier dans ce domaine. Il développa cette activité dans son village natal avec ses deux fils Bruno, Cyprien, et un ouvrier Jean-Baptiste Bertier, il mit en outre à contribution un voisin et ami, Monsieur Astier, notaire de son état, qui lui procurait des ouvrages et traités de pyrotechnie susceptibles de lui apporter les perfectionnements souhaitables dans son art.

Un incendie d’origine inconnue dans l’atelier fit rage...

Un incendie d’origine inconnue dans l’atelier fit rage, Bruno sauta du 1er étage échappant de justesse à la mort, Cyprien fut grièvement blessé mais hélas, Jean-Baptiste périt dans les flammes. Après ce drame, Bruno stoppa l’aventure là et ne s’investit plus. Cyprien désormais seul, déterminé, il donna un nouvel essor et un nouveau souffle à l’entreprise. Il établit un quasi-monopole sur le grand Sud-Est, de Genève à Lyon et de Perpignan à Nice :  ses représentants dans les grandes villes étaient choisis parmi les notables locaux, de sorte que tous les grands feux d’Avignon, Nice, Lyon, Annecy, Monaco jusqu’à Vienne en Autriche, sortent de son usine.

La Pyrotechnie le nouvel El Dorado !

Il mit au point la fusée paragrêle, breveté en 1905. Cyprien vendit l’usine familiale à Monsieur Breynat en 1911. L’industrie florissante attirait de nouveaux investisseurs. Dans ce nouvel El Dorado plusieurs cadres et employés s’installèrent à leur compte ici et ailleurs.

Une période faste s’annonce à Monteux.  5 usines de pyrotechnie s’installent et successivement des hommes contribuèrent à leurs avancées mettant chacun leur pierre à l’édifice. Ces hommes étaient :

- Mathieu *Berthier (*fils de Jean-Baptiste Bertier, rajouta un h à son nom) et Triolet, associés au début, puis séparés.

- Triolet disparut l'usine Berthier démontée fut vendue.

- Provençal créa une petite usine à Monteux, il la vendit à Monsieur Alphonse Breynat.

- Jules Fabre arriva  à Monteux vers 1900 avec ses deux fils Justin et Gilbert. Ensemble, ils développèrent l'usine. De cette collaboration familiale, seul, Gilbert Fabre restera et aura le privilège de tirer un feu pour le Shah d'Iran.

- Quant à Tronc et Martin, leur exploitation cessa quelques années après sa création.

-  Jean installa une petite exploitation à Saint Didier. Il la céda à Jacques Ulpat qui transporta l'usine à Monteux pour la céder à Jacquin c'était l'usine Bellerive.

Ruggieri devint le patronyme synonyme de pyrotechnie...

En 1918, Alexis Villié racheta l’usine à Jacquin et s’associa à Monsieur Alphonse Breynat, jusqu’en 1921, date à laquelle tous deux se réunirent avec la Maison Aubin et de leur association naquit les 'Etablissements *Ruggieri'.

*Ruggieri, fut le nom de cinq frères artificiers italiens quittant la Bologne  pour tenter leur chance à Paris en 1730. 

Le 12 mai 1921 étaient déposés les statuts de la société  Etablissements Ruggieri, dès lors, elle fut le seul établissement à Monteux pendant plusieurs décennies, elle fut même, au milieu du XX e siècle, le plus gros employeur de la ville et son nom *Ruggieri, devint le patronyme synonyme de pyrotechnie.  

Nombreux furent les montiliens qui travaillèrent dans ces manufactures, non sans risque, certains y ont laissé leur vie. 

Ensemble, par leur travail, les montiliens ont contribué au développement de la ville, à son rayonnement et ont lié à jamais Monteux à l’histoire de la pyrotechnie, dont la mémoire se réactive chaque année le 4e week-end du mois d’août.

Sous une pluie d’étincelle, Monteux s’embrase, s’illumine et la magie fait le reste. Rien n’est laissé au hasard ! Le Feu de Monteux est un de nos évènements phares, autour duquel s’articule une organisation gigantesque, avec des animations diverses, spectacles, fête votive et concerts

Notre feu c’est toute une histoire, notre histoire, il se dote d’une âme, il a du corps et du cœur.

Le scénario est imaginé par Christian GROS le Maire de Monteux, la mise en scène réalisée par le directeur artistique, la mise en œuvre par les techniciens et la musique, du sur mesure, suscitant l’émotion du spectateur. Ce défilé haut en couleur, alliant modernité, tradition et technologie, tire sa révérence lors du bouquet final et tel le phénix, il renait de ses cendres l’année d’après.

 

12 AVRIL 1977 - 12 AVRIL 2017
Monteux se souvient

https://www.monteux.fr/application/files/6016/1883/8259/LIVRET_2017.pdf

 

Commandez nos brochures

Découvrez nos brochures de Porte du Ventoux pour préparer vos week-end et vacances : guide touristique, hébergement, randonnées, agenda...

Commandez

Newsletter

Bons plans, dernière minute, agenda, événement, vidéo, abonnez-vous à notre Super newsletter !

S'inscrire
Demandez à être rappelé
Hébergements
Contact
Agenda
Actualités